Nous contacter

Devis rapide

0800 58 067

Mon Panier (0)

Consignation et déconsignation

Besoin d'aide ? Besoin d'aide ? Découvrir les étapes de consignation / déconsignation Chaque année, des milliers d'accidents surviennent lors de travaux de maintenance à cause de pièces nues sous tension électrique, de pièces mécaniques effectuant un mouvement imprévu, de fluides sous pression... C’est pourquoi il est primordial de mettre en place un système de consignation et déconsignation.

FAQ - Consignation et déconsignation


Qu’est-ce que la consignation ?

Chaque année, des milliers de blessures et d’accidents mortels surviennent lors de travaux de maintenance à cause de pièces nues sous tension électrique, produits chimiques dangereux, pièces mécaniques effectuant un mouvement imprévu, ou encore des fluides sous pression.
La consignation, est une procédure de sécurité planifiée qui consiste à interrompre la source d'énergie des machines pendant les interventions de maintenance et de réparation. Cette opération protège ainsi le personnel, qui peut agir en toute sécurité pour effectuer ses manoeuvres.
La directive CEE 89/655 prévoit que “Chaque intervention sur un équipement industriel doit être accompagnée de dispositifs clairement identifiables garantissant que l’équipement est coupé de toute source d’énergie.” annexe 3-14.
A l’inverse, la déconsignation consiste à remettre les équipements en état de fonctionnement, suite à une procédure de consignation.

Quels sont les différentes sources d’énergie ?

Pour trouver le bon système de condamnation, il est nécessaire d’identifier la source d’énergie. Cependant, il faut être vigilant car un équipement peut être alimenté par plusieurs sources d’énergies. Voici les différents types de consignation pour vous guider dans le choix de votre dispositif de condamnation :

L’énergie électrique

Les accidents d’origine électrique sont 15 fois plus mortels que d’autres types d’accidents du travail. C’est pourquoi la consignation de vos équipements électriques (disjoncteurs, interrupteurs…) est obligatoire avant chaque intervention, elle permet ainsi la mise hors tension des appareils pour protéger le personnel et limiter les risques d’électrocution. La Condamnation électrique doit être effectuée par une personne habilitée. Pour protéger le personnel lors de cette opération, mettez à disposition des équipements pour travaux électriques.

L’énergie hydraulique

En présence de fluides liquides ou gazeux, le risque d’accident est présent. En effet, ces fluides sont utilisées comme source d’énergie, la pression et la température peuvent donc provoquer des brûlures, entre autres. De plus, ces fluides peuvent également être des produits chimiques (azote, hydrogène…) et donc toxique, corrosif ou même inflammable. La Condamnation des fluides appelée aussi consignation fluidique ou condamnation de vannes est donc une étape essentielle pour la sécurité de tous. Avec des systèmes de condamnation adaptés, vous pourrez ainsi consigner tous types de vannes (papillon, à volant, à boisseau sphérique, à clapet, à tournant conique).

L’énergie mécanique

Après l’arrêt des machines, il peut arriver que le mécanisme se déclenche à cause d’une défaillance. Écrasement, coupure, matières projetées… les risques sont bien présents, c’est pourquoi une procédure de Condamnation mécanique est conseillée. Une analyse des risques permettra de déterminer dans quelle situation une consignation mécanique est nécessaire. On utilisera principalement un système de condamnation à câbles pour ce type d’énergie.

L’énergie pneumatique

La plupart des industries utilisent des équipements à air comprimé. La Condamnation pneumatique permet de bloquer l’air et éliminer la pression pour ne pas provoquer d’accidents. Grâce aux système de condamnation adaptés, vous pouvez ainsi consigner les tuyaux, les bouteilles de gaz ou encore les régulateurs de conduite d’air.

Quels sont les systèmes de condamnation polyvalents ?

En plus de systèmes de condamnation adaptés à la source d’énergie, il existe des des dispositifs polyvalents. Ces systèmes sont donc utilisables pour une consignation des fluides, électrique ou encore mécanique.

Les cadenas de sécurité

La condamnation est une étape incontournable de la consignation. Celle-ci s’effectue grâce aux Cadenas de consignation , différents des cadenas de sécurité standards. Disponibles en plusieurs en plusieurs coloris, dimensions et matériaux, ils s’adaptent à votre environnement de travail et à vos besoins en terme de consignation.

Les moraillons de cadenassage

Les Moraillons de cadenassage , appelés aussi mâchoires de sécurité permettent la condamnation simultanée d’un même équipement par plusieurs salariés. Le métal et l’acier sont utilisés comme matériau pour les moraillons de cadenassage mais il existe des modèles non-conducteurs pour vos procédures de consignation électrique.

Seton met à votre disposition des Kits et sacs de consignation adaptés au type de maintenance pour faciliter vos interventions, ainsi que des Stations de consignation pour le rangement des cadenas, moraillons, dispositifs et plaquettes.

Quelles sont les étapes d’une consignation ?

Pour éviter les accidents dû aux travaux de maintenance, il est obligatoire de couper toute source d’énergie (mécanique, électrique, pneumatique…) et bloquer les équipements contrôlés. Voici les différentes étapes à suivre pour une procédure de consignation réussie :

1. Préparation et notification

Il s'agit d'identifier le type d'énergie utilisée (mécanique, électrique, pneumatique...) et préparer la condamnation de la source (fermeture des vannes, mise hors tension…). Avertissez les utilisateurs des équipements à condamner et des travaux à entreprendre grâce à une Signalisation de condamnation .

2. Arrêt et condamnation

Arrêtez le fonctionnement des machines et équipements concernés. Séparez l’équipement de sa (ou ses) source(s) d’énergie à l’aide de systèmes de condamnation adaptés (mécanique, fluidique, électrique ou pneumatique). La condamnation doit entraîner un blocage physique des organes de manoeuvre pour empêcher toute personne de réalimenter l’installation. Pensez à éliminer l’énergie résiduelle dangereuse (élimination d’une pression, vidange d’une canalisation…).

3. Test et réparation et/ou entretien

Pour être sûr d’une totale isolation, testez toutes les commandes des installations et circuits électriques sur lesquels vous intervenez à l’aide d’ Instruments de mesure .
N’oubliez pas de procéder au balisage de l’organe condamné grâce à des Plaquettes et étiquettes de condamnation . Vous pourrez ainsi afficher la date et le nom du personnel ayant procédé à la condamnation. Exécutez votre intervention.

4- Rétablissement du fonctionnement des installations

Après avoir terminer les travaux, vous pouvez procéder à la déconsignation de vos équipements. Vous pouvez alors retirer l’ensemble des différents dispositifs de condamnation et tester les équipements. Avant de les remettre sous tension, prévenez tous les salariés concernés.

Quels sont les cas particuliers rencontrés lors d’une procédure de consignation ?


Consignation groupée

Si des équipements comportent de nombreux points d’isolation d’énergie et impliquent de nombreux ouvriers, il convient de mettre en place une procédure de consignation groupée avec un verrouillage multiple.
Cette procédure consiste à consigner chaque point d’isolation avec un cadenas, chaque clés de cadenas sont alors placées dans une Boîtes de consignation groupée et chaque intervenant doit fermer cette boîte avec son cadenas personnel. Une fois que le dernier ouvrier a terminé sa tâche et retiré son cadenas de la boîte, le responsable peut distribuer les clés de la boîte afin de déverrouiller les points d’arrêt et remettre en marche l’équipement. La consignation groupée permet d’économiser 60% de matériel pour une sécurité parfaitement identique.

Changement de poste

Il existe deux méthodes pour garantir le maintien de la sécurité lorsqu’un équipement doit rester verrouillé après un changement d’équipe. La méthode de “transmission directe” est généralement privilégiée. Avec cette méthode, les employés autorisés se rencontrent sur le site de travail. Chaque employé entrant applique son dispositif de condamnation personnel sur les points d’isolation, puis l’employé sortant retire le sien. La méthode de “passation par superviseur” est également utilisée dans certaines entreprises.

Comment former le personnel ?

Seton met à votre disposition du Matériel de formation sur les procédures de consignation pour sensibiliser le personnel aux bonnes pratiques. Le but est d’informer les responsables de la sécurité en entreprise, ainsi que tous les employés susceptibles d’être exposés à des sources d’énergie dangereuses ou chargés de l’entretien des installations.

Produits complémentaires - Consignation et déconsignation


Pour garantir la sécurité des employés, une gamme d’équipements pour la protection individuelle (EPI) et de produits pour la Sécurité du poste de travail sont à votre disposition.
Retrouvez également nos Boîtes et caisses à outils: tournevis, clés à molette et pinces , vous disposerez ainsi de tout le matériel nécessaire pour exécuter vos travaux de maintenance.
En cas d’accident, soyez équipé de produits de Premiers secours pour agir rapidement.

Afin de vous proposer le meilleur service possible, Seton utilise des cookies. Fermer