Nous contacter

Devis rapide

0800 58 067

Mon Panier (0)

Harnais, Kits et enrouleurs antichute

Besoin d'aide ? Besoin d'aide ? Quelle protection antichute pour quelle situation Chaque jour en Europe, un ouvrier meurt suite à une chute de hauteur. Un risque de chute est présent dans les travaux en hauteur ou à proximité de dénivellation. Pour prévenir ces accidents, Seton vous propose une large gamme des harnais de sécurité, des kits, des enrouleurs des longes et des mousquetons, spécialement conçus pour limiter le risque de chute.

32 article(s)

Filtrer Trier

Grille Liste

Filtrer :
Matériau  
Polyamide(10)
Polyester(5)
Acier galvanisé(3)
Nylon(2)
Acier inoxydable(2)
Elastomère(2)
Acier(1)
PVC(1)
Aluminium(1)
Longueur  
0.3 m(1)
1 m(2)
1.15 m(1)
1.5 m(1)
10 m(1)
104 mm(2)
117 mm(1)
2 m(5)
2.5 m(1)
20 m(1)
218 mm(1)
30 m(1)
88 mm(1)
Poids  
0.105 kg(1)
0.172 kg(1)
0.450 kg(1)
0.5 kg(1)
0.6 kg(1)
0.675 kg(1)
0.68 kg(1)
0.750 kg(1)
0.774 kg(1)
0.86 kg(1)
1 kg(1)
1.040 kg(1)
1.200 kg(1)
1.252 kg(1)
100 g(1)
1400 g(1)
165 g(1)
62 g(1)

FAQ - Prévention des risques de chutes de hauteur

Que dit la loi sur la prévention des accidents de hauteur ?

Les chutes de hauteur représentent la première cause d’accidents graves de décès dans le secteur du bâtiment et des travaux publics. L’absence d’équipements de protection antichute ou leur non conformité est souvent en cause. Il n’y a pas de hauteur définie dans la législation européenne. Il en revient désormais au chef d'entreprise d'évaluer les risques et d'appliquer les principes généraux de prévention pour tout travail en hauteur présentant un danger.

Quels sont les principaux risques ?

Lorsqu’un un individu travaille en hauteur, il doit être informé des différents risques :

  • Le travail sans équipement antichute ou avec équipement antichute mal attaché.
  • Le travail sur des structures fragile telles que des toitures, charpentes ou autres bâtiments.
  • Le travail sur des échelles mal placées ou mal fixées.
  • La chute d’échelles utilisées comme poste de travail.

Comment prévenir les risques ?

Former les employés

Pour limiter les risques d’accidents, il est important de former vos employés à l’utilisation correcte de l’équipement de protection qui est à leur disposition. Incitez vos salariés à se protéger des moindres danger en rappelant l’utilisation obligatoire des protections anti-chute. Vous trouverez toute la signalétique nécessaire dans notre gamme de Panneaux port des EPI obligatoires.

Vous pouvez également utiliser des affiches sur la sécurité et le travail en hauteur afin de sensibiliser vos employés sur les bonnes postures à adopter pour minimiser les risques d’accidents.

Utiliser un équipement de protection individuelle

Homme avec un équipement antichute

Chaque année, 10% des accidents du travail concernent les chutes de hauteur. C’est pourquoi toutes les personnes travaillant en hauteur : élagueur, cordiste, couvreur, charpentier… doivent porter un équipement antichute. Cet équipement, conforme aux normes européennes, se compose de 3 dispositifs antichute : un point d’ancrage, un harnais antichute et un système de liaison.

  • Le point d’ancrage est le dispositif intermédiaire entre la structure d’accueil sur laquelle vous travaillez et le système de liaison. La norme EN 795 implique qu’un point d’ancrage résiste à plus de 10 kN, soit 1000 kg pendant au moins 3 minutes.
  • Les harnais de sécurité sont équipés de plusieurs points d’amarrages, de sangles et de bretelles réglables. Tous les harnais stop chute que nous vous proposons sont conformes à la norme EN 361.
  • Les longes (norme EN 354) et autres systèmes de liaison antichute disposent d’un absorbeur d’énergie qui réduit la force d’impact en cas de chute. Les mousquetons (norme EN 362) permettent de relier le système antichute. Les enrouleurs sont des éléments de connexion entre le point d’ancrage et le point d’accrochage au harnais stop chute. Ces sangles rétractables accroissent la sécurité du travailleur.

Les kits anti-chute répondent à la norme EN 361 et représentent la solution idéale pour disposer en un seul lot de l’ensemble des équipements de protection antichute nécessaire pour prévenir le risque de chute de hauteur. Nos kits sont composés d’un harnais de sécurité, d’un connecteur (longe, enrouleur, coulisseau, mousqueton..) et d’un point d’ancrage.
En milieu professionnel, c’est à l’employeur de s’assurer de la protection des salariés en mettant le matériel requis à leur disposition. La protection anti-chute est certifiée à condition qu’il ne manque aucun dispositif et que le matériel utilisé soit en parfait état.

Utiliser des équipements d’accès permanents

Lorsque vous intervenez sur des maintenances en hauteur, il est important d’organiser et sécuriser votre espace de travail. Utilisez des échelles, passerelles, échafaudage et plateformes de travail pour disposer d’un accès sécurisé à la zone de travail. Il est cependant indispensable de contrôler le montage et la stabilité des échafaudages que vous installez pour éviter tout risque de chute de hauteur. Rappelez également par mesure de sécurité, lorsqu’il est interdit d’utiliser un échafaudage dont le montage est incomplet.

Identifier les différents facteurs de chute

Le facteur de chute implique la position du point d’ancrage à l’égard de la tête. Le facteur de chute va déterminer le tirant d’air et par conséquent, le type de liaison. Il existe 3 facteurs de chute :

Facteur de chute 0 Facteur de chute 1 Facteur de chute 2
Schéma du facteur de chut 0 avec un distance utilisateur sol réduite.
Schéma du facteur de chute 1.
Schéma du facteur de chute 2.
Le point d’ancrage se trouve au-dessus de la tête, le niveau de risque est le moins élevé. En effet, la distance entre l'utilisateur et le sol est réduite. La chute est équivalente à la longueur de la longe, il n'y a pas d'élongation de l'absorbeur. Le point d'ancrage se trouve au niveau des épaules. La chute est équivalente à 1 fois la longueur de la longe avant l’élongation de l’absorbeur. Le point d’ancrage se trouve au niveau des pieds, le niveau de risque le plus élevé. En effet, la distance entre l'utilisateur et le sol est la plus élevée. La chute est équivalente à 2 fois la longueur de la longe avant l’élongation de l’absorbeur.

En cas de doute sur les distances, choisissez plutôt un antichute à rappel automatique. Cette liaison ne nécessite que quelques centimètres pour arrêter une chute.

Quelles sont les différentes situations de travail en hauteur ?

Avant de choisir une protection antichute, il est important d’examiner l’environnement et la situation dans lesquels vous travaillez. Chaque situation exige non seulement une approche spécifique, mais nécessite également un équipement approprié. Les normes européennes distinguent 5 situations de travail en hauteur. Retrouvez dans le cadre ci-dessous les 5 situations et les protections adaptées.

Situations Explications Équipement requis
Arrêt de chute Empêcher le travailleur de tomber jusqu’au sol en cas de chute.
  • Dispositif d’ancrage
  • Harnais de sécurité
  • Système de liaison
Travail en suspension Travailler suspendu, les pieds dans le vide, laissant les mains libres.
  • Dispositif d’ancrage
  • Harnais de sécurité
  • 2 cordes avec descendeur et un coulisseau antichute
Retenue au travail * Empêcher le travailleur d’atteindre un emplacement à partir duquel il pourrait tomber.
  • Dispositif d’ancrage
  • Harnais de sécurité ou une ceinture de maintien
  • Système de liaison (longe de retenue)
Sauvetage * Tenir compte du sauvetage et de l’évacuation d’une personne blessée. Équipement de sauvetage et d’évacuation
Maintien au travail Soutenir l’utilisateur et permettre de se positionner précisément, en appui ou en suspension.
  • Dispositif d’ancrage
  • Harnais de sécurité + ceinture de maintien **
  • Système de liaison (longe de maintien)

* Les dispositifs pour le sauvetage et pour la retenue au travail ne sont pas disponibles dans notre gamme.

** Si vous choisissez uniquement la ceinture de maintien, votre équipement ne protège pas des chutes. Pour arrêter une chute, un harnais de sécurité est obligatoire.

Quelle est la durée de vie du matériel de protection antichute ?

Un équipement antichute a une longévité maximale de 10 ans à compter de la date de fabrication du produit. Il est cependant important de tenir compte de l’usage (intensif ou occasionnel) et des facteurs environnementaux qui peuvent réduire la durée de vie de votre matériel. Notez également que si votre équipement a subi une chute de hauteur, il est obligatoire de remplacer les composants qui ont rompu la chute, même s’ils ne sont pas abîmés. Pour entretenir votre équipement, utilisez de l’eau froide et claire avec un détergent doux. Frottez avec une brosse et laissez sécher dans un endroit bien aéré. Évitez d’utiliser une source de chaleur pour le sécher.

Produits complémentaires - Prévention travail en hauteur

En plus des dispositifs antichute, Seton met à votre disposition un gamme complète d’Équipement de Protection Individuelle dans laquelle vous trouverez le nécessaire pour protéger vos salariés. Des casques de sécurité aux chaussures de protection. Prévoyez également un équipement de premiers secours afin d’intervenir au plus vite en cas de chute de hauteur.
Pour vous protéger des risques de chutes de plain-pied, privilégiez l’utilisation de produits antidérapants.

Afin de vous proposer le meilleur service possible, Seton utilise des cookies. Fermer